actu-fr

Comment le Big Data va révolutionner la Banque, les Assurances et les Services Financiers ?

By 26 juillet 2019 No Comments

L’utilisation de la BI et de l’Analytique est une immense opportunité de développement pour les acteurs BASF

Les Banques, Assurances et Services Financiers (BASF) évoluent aujourd’hui dans une situation de plus en plus complexe. Ils sont notamment confrontés à d’importantes réglementations et à l’émergence d’une nouvelle concurrence, comme celle des fintechs ou des GAFA et BATX. Ils doivent également faire face à un volume croissant de données, générées dans le cadre de leurs activités. Si la maîtrise du Big Data est un défi difficile à relever, elle représente une immense opportunité de développement qui pourrait permettre aux BASF de se différencier de leurs concurrents.

En effet, les promesses du Big Data sont nombreuses pour ce secteur d’activité, allant de la détection des fraudes à de meilleures compréhension et gestion des clients, en passant par le développement de nouvelles offres. À l’aide du Big Data, les BASF peuvent optimiser leurs processus internes, maintenir – voire augmenter – leurs parts de marché et renforcer leur positionnement face à des concurrents innovants. C’est l’une des raisons pour lesquelles les BASF sont les entreprises investissant le plus dans le Big Data (50 milliards de dollars investis entre 2010 et 2015) [1] .

Les technologies de Business Intelligence (BI) et analytiques offrent de nombreuses solutions permettant aux BASF d’atteindre ces objectifs. La BI se modernise et amène une analyse autonome et décentralisée des données. L’analytique, quant à elle, aide les entreprises à développer d’importantes capacités descriptives, prédictives et prescriptives pour prendre de meilleures décisions et ainsi bénéficier d’une meilleure gouvernance.

Afin de développer efficacement des solutions BI et analytiques, les BASF doivent accroître l’utilisation des outils analytiques dans l’ensemble de leurs structures internes : si les outils analytiques sont très utilisés par les experts BI, les spécialistes commerciaux ou ceux de la data, seuls 20% des « citizen data scientists » font usage de l’analytique avancée [2]. De plus, l’adoption de certaines pratiques est nécessaire afin de permettre une pleine exploitation des possibilités offertes par la data et son analyse.

Dans ce contexte, comment les BASF peuvent-ils surmonter tous ces défis et s’assurer que l’analytique tienne ses promesses ?

Téléchargez le livre blanc « Banques, Assurances, Services Financiers : comment tirer parti du Big Data ? ».

[1] Accenture
[2] Dresner Advisory Services 2017 Advanced and Predictive Analytics Market Study

Leave a Reply

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close