Comment le CDO peut-il faciliter le quotidien des équipes métiers ?

 Le CDO peut-il atteindre cet objectif tout en assurant de l’agilité au sein de la data pipeline et en contrôlant les coûts ?

La quantité de données ne cesse d’augmenter. D’ici 2025, le volume de donnée mondial aura atteint 180 zettaoctets : en 2021, il était de 64 zettaoctets.

Avec l’explosion de la data, les architectures data mises en place au sein des organisations ne sont pas capables de gérer une telle quantité de données. En conséquence, l’expérience utilisateur se dégrade et il devient de plus en plus difficile de visualiser la donnée correctement.

Plusieurs options s’offrent au CDO pour résoudre ce problème :

  • Limiter les usages des utilisateurs BI
  • Augmenter la puissance de calcul
  • Avoir recours aux équipes de data engineers pour créer des datamarts

Ces options sont-elles viables sur le long terme ?

Découvrez les options du CDO dans cette video en moins de 3mn.

[Veuillez remplir le formulaire ci-contre pour télécharger la video.]

Leave a Reply