A LA RECHERCHE DU NOMBRE D’OR DE L’ANALYTIQUE

Gartner définit le TCO (Total Cost of Ownership) comme « le coût total d’acquisition, d’utilisation, de gestion et de retrait d’un actif sur l’ensemble de son cycle de vie. » 

78% des directeurs financiers se concentrent sur des leviers de croissance au ROI rapide.

Parmi ces leviers de croissance au ROI rapide se trouvent les cas d’usage analytiques liés au Big Data. Dans le but d’exploiter sa donnée au mieux, l’objectif principal au sein des organisations est l’optimisation de l’analytique. 

Le calcul du TCO des cas d’usage analytiques est essentiel pour atteindre cet objectif. Plus spécifiquement le calcul du TCO de l’environnement data, des outils de BI et des process de l’analytique.

Afin d’assurer la transformation digitale et l’optimisation des cas d’usage de l’analytique liés au Big Data, quels sont les éléments clés à prendre en compte pour une organisation afin de réussir son calcul de TCO ? Quels sont les bonnes pratiques pour optimiser ses résultats ?

Notre analyse se fera au travers d’un cas d’usage analytique sur une table de 1 milliard de lignes provenant des taxis de NYC. Le TCO sera décomposé au regard du coût humain, du coût capital, et du coût de performances de ce cas d’usage.

Points clés du livre blanc : 

  • Basculement dans le monde du Cloud : les pièges à éviter au moment de déployer ses données
  • Prendre conscience de la vraie valeur de la BI : désormais au cœur des entreprises
  • Améliorer son ‘time to insights’ et résoudre le dilemme coût/performance : le terrain de jeu d’Indexima

 

[Veuillez remplir le formulaire ci-contre pour télécharger le livre blanc.]

Leave a Reply